À PROPOS

Albane Aubry grandit à Paris dans un environnement artistique familial qui l'imprègne de musique, de théâtre et de danse.

Elle circule depuis l’enfance dans les coulisses et les salles de spectacle. 

 

Au cours de ses études aux Beaux-Arts de Nantes (Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique) elle développe un travail plastique pluridisciplinaire qui prend appui sur une expérience de la danse, à partir des notions de souffle, de corps, de présence et d’images mentales.

 

Elle intègre la formation en danse contemporaine E.x.e.r.c.e. au Centre Chorégraphique National de Montpellier (direction Mathilde Monnier) et pratique aussi le théâtre et le chant.

Artiste-interprète et collaboratrice dans de nombreux projets depuis 2001, elle déploie aussi les fabrications en tous genres et à échelles variables, seule ou avec d’autres.

Ces différents projets tissent des liens entre les notions

de corps, d'images mentales, d'écriture et de paysage.

Elle écrit aussi des chansons, toutes aux mots choisis pour leur pouvoir d’évocation d’images. Elles s’inscrivent dans ce cheminement et sont appréhendées comme un travail dérivé de l’image, quasi pictural.

 

Le besoin d’alterner les projets, d’être déplacée, la curiosité et l’intérêt pour les différentes formes d’art la porte à chercher une circulation entre les pratiques et à travailler à une porosité de leurs frontières.

« Si on ouvrait les gens,

on trouverait des paysages.

Moi, si on m’ouvrait,

on trouverait des plages »

Agnès Varda

« Cette pensée telle que je la vis

est un certain paysage. »

Maurice Merleau-Ponty

Les Altérités, Récolter Pensées, Paroles